Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
30 janvier samedi

Dans la solitude des champs de coton

30 janvier 2021, 21:00 - 30 janvier 2021, 22:30
Genre : danse / théâtre   Titre : Dans la solitude des champs de coton   de Bernard-Marie Koltès Production : Le Théâtre du Corps Pietragalla-Derouault   Date : samedi 30 janvier Horaire : 21h   Lieu : Théâtre Jean Marmignon   Durée : 1h15   A partir de : 13 ans   Distribution : chorégraphie et mise en scène Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault – textes de Bernard-Marie Koltès – interprètes Julien Derouault et Abdel-Rahym Madi – lumières Alexis David – musique Frédéric Chopin, Les Tambours du Bronx, Hildur Guðnadóttir Photos : © Pascal Elliott   Citation : « Danser, c’est s’interroger, c’est aller au plus profond de soi ... » (Marie-Claude Pietragalla) Texte de présentation : Tous ceux qui ont eu la chance d’assister, en avril 2018, à Être ou paraître n’ont pas pu oublier la chorégraphie au millimètre et la prestation parfaite de Julien Derouault. Le Théâtre du Corps revient avec sa dernière création, entre théâtre et danse. Le texte écrit par Bernard-Marie Koltès est une pièce majeure du théâtre contemporain qui met en scène un dealer et un client : deux oiseaux de nuit, deux être blessés, deux solitudes. Sur un terrain neutre et désert, les deux personnages sont amenés à se révéler. L’auteur donne à voir ce qui se produit juste avant le conflit, « une bagarre verbale que l’on pourrait comparer à une bagarre de rue », dans un lieu isolé. Un spectacle singulier dans la veine des créations actuelles des deux chorégraphes, qui mêlent corps et poésie, oralité et mouvement. Cette méthode unique en son genre, dans laquelle, l’acteur danse et le danseur joue, est aujourd’hui au centre de leur travail de création. Ici, la danse exprime l’inconscient poétique des personnages ; le désir s’incarne dans les corps, les respirations, les envolées chorégraphiques et le trouble des protagonistes. « Essayez de m’atteindre, vous n’y arriverez pas. » Tarifs : 20€ - 15€ - 10€ - 7€ (voir pages 54/55)
Genre : danse / théâtre
 
Titre : Dans la solitude des champs de coton
  de Bernard-Marie Koltès
Production : Le Théâtre du Corps Pietragalla-Derouault
 
Date : samedi 30 janvier
Horaire : 21h
 
Lieu : Théâtre Jean Marmignon
 
Durée : 1h15
 
A partir de : 13 ans
 
Distribution : chorégraphie et mise en scène Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault – textes de Bernard-Marie Koltès – interprètes Julien Derouault et Abdel-Rahym Madi – lumières Alexis David – musique Frédéric Chopin, Les Tambours du Bronx, Hildur Guðnadóttir
Photos : © Pascal Elliott
 
Citation : « Danser, c’est s’interroger, c’est aller au plus profond de soi … » (Marie-Claude Pietragalla)
Texte de présentation :
Tous ceux qui ont eu la chance d’assister, en avril 2018, à Être ou paraître n’ont pas pu oublier la chorégraphie au millimètre et la prestation parfaite de Julien Derouault.
Le Théâtre du Corps revient avec sa dernière création, entre théâtre et danse.
Le texte écrit par Bernard-Marie Koltès est une pièce majeure du théâtre contemporain qui met en scène un dealer et un client : deux oiseaux de nuit, deux être blessés, deux solitudes. Sur un terrain neutre et désert, les deux personnages sont amenés à se révéler. L’auteur donne à voir ce qui se produit juste avant le conflit, « une bagarre verbale que l’on pourrait comparer à une bagarre de rue », dans un lieu isolé.
Un spectacle singulier dans la veine des créations actuelles des deux chorégraphes, qui mêlent corps et poésie, oralité et mouvement. Cette méthode unique en son genre, dans laquelle, l’acteur danse et le danseur joue, est aujourd’hui au centre de leur travail de création. Ici, la danse exprime l’inconscient poétique des personnages ; le désir s’incarne dans les corps, les respirations, les envolées chorégraphiques et le trouble des protagonistes.
« Essayez de m’atteindre, vous n’y arriverez pas. »
Tarifs : 20€ – 15€ – 10€ – 7€ (voir pages 54/55)
Détails
Date : 30 janvier
Heure : 21 h 00 min - 22 h 30 min
évènement CategoriesAgenda culturel, Danse, Théâtre