Moustique Tigre

Moustique Tigre

Originaire d’Asie du Sud-Est, le moustique tigre (Aedes albopictus) a su profiter du développement des transports pour faire son apparition
en France au début des années 2000 et ne cesse de gagner du terrain. En 2015, il était présent dans une trentaine de départements.

Particulièrement nuisant, car piquant principalement le jour, il est un vecteur potentiel de maladies comme la dengue, le chikungunya ou le Zika.

Comment le reconnaître ?

Photographie de moustique tigre

Nom commun : Moustique tigre

Nom scientifique : Aedes albopictus

Particularité : Rayé blanc et noir

Taille : 5 – 10 mm

Origine : Asie du Sud-Est

Longévité : 1 mois

Cycle de reproduction : Jusqu’à 150 œufs par ponte et par femelle

Localisation : En France depuis 2004 avec une progression rapide (présence en 2015 dans 30 départements)

Comment éviter son développement ?

C’est sur notre terrain que tout commence. Le moustique tigre se développe dans l’eau, même dans les plus petites quantités. Toute eau calme doit être surveillée, vidée ou renouvelée. C’est en adoptant tous ensemble et régulièrement quelques gestes simples pour lui bloquer l’accès à l’eau que nous gagnerons le match.

MATÉRIELS DE JARDIN, JOUETS,…
Veillez à ce que tous les objets laissés dehors ne puissent devenir des gîtes potentiels. Videz-les, retournez-les ou rangez-les…

DÉCHETS
Veillez à jeter tous les déchets pouvant retenir l’eau.

SOUCOUPES SOUS LES POTS DE FLEURS, SEAUX, ARROSOIRS,…
Videz-les souvent (au moins une fois par semaine).

RÉCUPÉRATEURS ET RÉSERVES D’EAU
Couvrez-les de façon hermétique, en apposant un voilage moustiquaire fin ou un autre tissu.

L’ASTUCE !

Pour être tranquille tout l’été, mettez du sable dans les coupelles de vos pots de fleurs. Ainsi, vos soucoupes conservent l’humidité sous vos plantes sans devenir des gîtes larvaires pour les moustiques tigres.

 

Téléchargement des documents : cliquez sur les images