12-LaLangueDesPapillons

Posté le 29 août 2017 par

la La languedes papillons [Durée 60mn] Mercredi 13 DÉCEMBRE 21h d’après une nouvelle de Manuel Rivas mise en scène Catherine Labit jeu Régis Doumecq piano Isabelle de Vaugiraud création lumière Sylvie Debarre costumes Mathé Peyrecave éd. Gallimard traduction de Ramon Chao Compagnie La patte de lièvre - partenaires et soutien Ville de Mezin (47), aide à la création Conseil départemental 47 - résidences de création La petite Pierre (32) et Librairie tartinerie de Sarrant (32) ✻ Tarifs séance de 21h : 15€ - 10€ - 8€ - 5€ (voir p. 50/51) séances scolaires à partir de la 3 e jeudi 14 décembre à 10h et à 14h30 - 6€ - 4€ Fin de l’hiver 1936, dans un petit village de Galice, Moncho, 8 ans, débute sa scolarité. Il commence son apprentissage avec le maître, Don Gregorio, qui transmet à ses élèves des connaissances aussi fondamentales que peu académiques et qui préfère l’observation directe de la nature à des heures interminables face à un manuel scolaire. A la maison, la mère de Moncho est catholique pratiquante et son père républicain. Mais ce 18 juillet 1936, les troupes envahissent le village et tout s’effondre... Parce que le pays va mal, il faut trouver des boucs-émissaires, c’est la fin de la liberté, le prélude de la pensée unique mais Don Gregorio a instillé quelques graines de révolte dans l’esprit de Moncho. Vont-elles germer et survivre à la dictature franquiste ? Le jeu du comédien est sobre, subtil et sensible. Il prend en charge la plume de Manuel Rivas, accompagné par une pianiste qui joue du Granados, Turina, Albéniz. La musique des mots et celle de l’instrument se croisent poétiquement. Ce récit intimiste et profond de Manuel Rivas, gouverné par la fragilité des hommes, est à découvrir !

la
La languedes papillons
[Durée 60mn]
Mercredi 13 DÉCEMBRE 21h

d’après une nouvelle de Manuel Rivas mise en scène Catherine Labit jeu Régis Doumecq piano Isabelle de Vaugiraud création lumière Sylvie Debarre costumes Mathé Peyrecave éd. Gallimard traduction de Ramon Chao Compagnie La patte de lièvre – partenaires et soutien Ville de Mezin (47), aide à la création Conseil départemental 47 – résidences de création La petite Pierre (32) et Librairie tartinerie de Sarrant (32)
✻ Tarifs séance de 21h : 15€ – 10€ – 8€ – 5€ (voir p. 50/51)
séances scolaires à partir de la 3 e
jeudi 14 décembre à 10h et à 14h30 – 6€ – 4€
Fin de l’hiver 1936, dans un petit village de Galice, Moncho, 8 ans, débute sa scolarité. Il commence son apprentissage avec le maître, Don Gregorio, qui transmet à ses élèves des connaissances aussi fondamentales que peu académiques et qui préfère l’observation directe de la nature à des heures interminables face à un manuel scolaire. A la maison, la mère de Moncho est catholique pratiquante et son père républicain. Mais ce 18 juillet 1936, les troupes envahissent le village et tout s’effondre… Parce que le pays va mal, il faut trouver des boucs-émissaires, c’est la fin de la liberté, le prélude de la pensée unique mais Don Gregorio a instillé quelques graines de révolte dans l’esprit de Moncho. Vont-elles germer et survivre à la dictature franquiste ? Le jeu du comédien est sobre, subtil et sensible. Il prend en charge la plume de Manuel Rivas, accompagné par une pianiste qui joue du Granados, Turina, Albéniz. La musique des mots et celle de l’instrument se croisent poétiquement. Ce récit intimiste et profond de Manuel Rivas, gouverné par la fragilité des hommes, est à découvrir !